Comment trier son dressing pour faire un vide-dressing ?

Au premier abord, ça ne donne pas vraiment envie. Mais trier son dressing peut s’avérer être très reboostant et nous permet de retrouver des affaires oubliées depuis un long moment.

Mais à quelle fréquence faut-il trier son dressing ? Deux fois par an est l’idéal. Dis comme ça, ça vous parait beaucoup ? Et bien un tri au printemps, pour refaire sa garde-robe d’été, et un tri à la rentrée, pour changer les affaires d’hiver, et le tour est joué !

 

En amont

Avant tout, pour bien réussir un vide-dressing il faut être O-R-G-A-N-I-S-É-E ! L’organisation est la clé de bien des choses, mais pour un vide-dressing ça permet d’éviter tout stress et surtout, des oublis !

 

Le tri

Pour réaliser son tri, c’est facile, il suffit de se poser ces simples questions :

 

Ai-je porté ce vêtement plus de deux fois cette année ?

Si oui, on garde. Si non, il faut songer à s’en séparer. Alors oui, sur ça on est toutes un peu pareilles, on s’attache à nos vêtements en fonction du contexte dans lequel on l’a obtenu. Un cadeau d’anniversaire, la robe que l’on portait au mariage de notre sœur, le tee-shirt fétiche de vos années lycée… Mais honnêtement, pour la plupart de ces affaires, on sait pertinemment qu’on ne les portera plus. Chassez la nostalgie et consolez-vous en vous disant que de nouvelles fringues vont venir remplacer les anciennes, et vous créer de nouveaux souvenirs ! Et puis dites-vous bien aussi que ces vêtements vont faire le bonheur d’une autre personne, et c’est toujours mieux de savoir une affaire qu’on aime et qu’on sait porté, non ?

organisationg

Est-il abîmé ?

C’est le point essentiel pour faire un bon vide-dressing. Si vos affaires sont abîmées, personne pas plus que vous ne voudra les porter. Et puis le deal c’est quand même de proposer des fringues chouettes pour faire des affaires ! Si ce n’est que quelques trous, vous pouvez toujours les recoudre. Mais si l’état est trop mauvais, pourquoi ne pas le recycler en chiffon pour dépoussiérer son chez-soi et lui donner une deuxième vie ?

L’ai-je en plusieurs exemplaires ?

Car oui, on le sait toutes, ça arrive d’avoir craqué sur un tee-shirt super mignon dans une boutique et deux semaines après, mamie Jeanne vous a acheté le même. Dans ce cas, examinez vos exemplaires et choisissez en un pour mettre à la vente.

Est-il à la mode ?

Et oui, mine de rien, ça a son importance ! Si vous avez dans votre garde-robe des vêtements encore tendance mais que vous ne portez plus, c’est l’occasion pour vous en séparer et en avoir un bon prix. C’est le gagnant-gagnant de la mode !

Est-il confortable ?

Ne nous mentons pas, on a toutes dans notre dressing LA paire d’escarpins de 10cm que l’on a porté une fois pour ses 20 ans ou pour le nouvel an passé, mais que l’on ne remettra jamais plus après s’être tordu la cheville une dizaine de fois avec. Et bien c’est le moment de s’en séparer pour une fois encore, faire une heureuse plus expérimentée que nous en talons hauts.

 

Les petits plus qui font la différence !

diff

Si vous voulez vous démarquer des autres vendeuses, le plus important est d’être toujours de bonne humeur et souriante. Ça donne plus envie de venir voir vos vêtements que si vous tiriez une tête d’enterrement ! Vous pouvez aussi mettre de jolies étiquettes pour les tailles ou les prix, ou encore disposer quelques bonbons devant votre stand, c’est radical pour attirer la foule !

Il ne vous reste plus qu’à vous reposer, car oui la journée risque d’être éprouvante, et d’arborer votre plus beau sourire et vous voilà fin prête pour faire un vide-dressing !

Ely C.

Publicités